Prêt immobilier : les 7 principales étapes d’une demande de crédit immo

Vous avez trouvé le bien de vos rêves et venez de faire une offre d’achat qui a été acceptée. Félicitations ! Désormais, vous devez obtenir votre prêt immobilier pour finaliser l’acquisition. Cet article a pour objectif de vous guider dans les principales étapes d’obtention de votre crédit immobilier.

Etape 0 – Anticiper sa demande de prêt immobilieranticiper sa demande de prêt immobilier

Idéalement, avant même de vous lancer dans vos recherches ou tout au moins avant d’avoir fait une offre d’achat, il est généralement opportun d’avoir été voir votre banquier (actuel). Le but de cette entrevue est de lui faire part de votre projet d’acquisition et de vérifier auprès de lui votre capacité d’emprunt.

Même si ensuite vous envisagez de demander votre crédit à un autre établissement bancaire, cela vous permettra d’avoir une idée globale du montant que la banque serait prête à vous accorder. Il est également possible qu’il vous alerte sur certains aspects de votre situation personnelle qui pourrait constituer des obstacles (taux d’endettement, situation maritale…). Ca vous évitera potentiellement des déconvenues par la suite lorsque vous serez vraiment dans la phase d’obtention du financement.

Pour l’aspect purement “estimation du montant du prêt”, vous pouvez aussi vérifier sur Internet sur des sites comme celui de “Meilleur Taux” qui proposent des simulateurs.

Enfin, lorsque vous ferez une demande de prêt immobilier, l’établissement bancaire vous demandera vos 3 derniers relevés de compte. Cela leur sert à évaluer la façon dont vous gérez vos dépenses et à vérifier si vous êtes régulièrement à découvert. Si c’est votre cas, cela pourrait constituer un frein à l’obtention de votre prêt ou, dans le meilleur des cas, vous obtiendriez de moins bonnes conditions de prêt. Par conséquent, si besoin, faites particulièrement attention les 3 mois précédent votre projet d’acquisition.

Etape 1 – Prendre rendez-vous

Vous avez fait votre offre d’achat et celle-ci a été acceptée. Il est temps de rencontrer les banques afin de faire une demande de crédit.

Vous avez plusieurs options :

  • déléguer la recherche de financement à un courtier
  • réaliser vous même vos recherches

Faire appel à un courtier

Si vous faites appel à un courtier, vous aurez simplement à lui présenter votre projet et lui fournir tous les éléments nécessaires. Il effectuera ensuite pour vous toutes les démarches auprès des établissements bancaires qui ont le plus de chance d’être réceptif à votre type de projet ou bien à votre profil (normalement). Je dis bien “normalement” car, comme dans tous les métiers, tous les courtiers ne se valent pas. Certains vont surtout solliciter les banques avec qui ils ont l’habitude de travailler plutôt que de s’adapter à vous ou à votre projet.

Si vous avez peu de temps, le bon compromis est éventuellement de solliciter un courtier et de vous même vous chargez de quelques rendez-vous dans des banques. Ainsi, vous n’aurez pas mis tous vos oeufs dans le même panier et vous aurez le choix entre plusieurs offres de prêt. Il arrive assez couramment de trouver de meilleures conditions que ce que proposent les courtiers.

Enfin, sachez qu’un courtier se rémunère uniquement si vous acceptez un crédit qu’il vous a aider à obtenir. Sa rémunération est le plus souvent composée d’honoraires payés en partie par le client et en partie par l’établissement bancaire auquel il ramène ce client.

Rechercher soi-même un financement

Si vous vous occupez vous même de trouver un financement bancaire, je vous invite à contacter plusieurs établissements (minimum 3) afin de prendre rendez-vous. Ainsi, vous aurez un panel varié vous permettant de comparer les offres de prêt immobilier.

On a souvent tendance à prendre des banques de grands réseaux nationaux. N’hésitez pas à solliciter des banques régionales ou des agences locales. Elles sont parfois prêtes à vous offrir des conditions bien meilleures que dans les grands réseaux.

Etape 2 – Le rendez-vous avec le banquier

Généralement, l’entretien se déroule comme suit :rendez-vous avec le banquier

  • vous vous présentez
  • vous présentez votre projet d’acquisition
  • le banquier vous fait une ou plusieurs simulations de prêt immobilier
  • le banquier vous indique quels sont les documents à lui fournir si vous souhaitez déposer une demande de prêt

Pensez à amener l’ensemble des documents nécessaires à l’établissement d’une demande de prêt immobilier (voir l’article “Crédit immobilier : quels documents fournir pour demander un prêt“)

La plupart des banques vous propose par défaut leur assurance emprunteur groupe. Car, oui, il faut savoir que vous êtes obligé de vous assurer. Ceci afin qu’une compagnie d’assurance puisse prendre le relais si vous n’êtes plus en mesure de payer vos mensualités (décès, invalidité temporaire de travail…) de prêt immobilier. Or, désormais, vous êtes en droit de prendre votre assurance emprunteur ailleurs que dans la banque qui vous fait une offre de prêt…et vous avez généralement tout intérêt à le faire car les coûts sont très souvent bien inférieurs. C’est ce qu’on appelle “la délégation d’assurance”.

Normalement, une banque ne peut pas vous refuser une délégation d’assurance si les conditions proposées par l’établissement de remplacement sont au moins équivalentes à celles de la banque. Bien qu’obligatoire, posez toujours la question à la banque si elle accepte la délégation d’assurance pour sentir si elle est plutôt ouverte ou pas sur le sujet. Certaines ne vous l’écriront jamais mais rechignent à accepter la délégation.

Faites donc faire une simulation avec et sans l’assurance de la banque pour vous permettre de comparer ensuite.

Etape 3 – Comparer les offres

Une fois tous vos rendez vous réalisés et les offres de votre courtier reçues, vous avez tous les éléments pour commencer à comparer les offres.

Faites la liste des critères qui sont important pour vous. Par exemple :

  • le coût total du crédit (intérêts d’emprunt et assurance emprunteur)
  • la souplesse de modulation des mensualités à la baisse ou à la hausse
  • les indemnités de remboursement anticipé

Etape 4 – Faire une sélection et négocier

En fonction de vos critères de sélection, établissez un classement des meilleures offres. Prenez contact avec les établissements retenus pour négocier de meilleures conditions en faisant valoir celles des offres concurrentes.

Lorsque vous avez déterminé quelle offre vous convient, confirmez à votre interlocuteur votre souhait de déposer un dossier de financement afin qu’il puisse faire le nécessaire.

Attention, en fonction : des périodes de l’année, du montant de votre prêt et du niveau de délégation dont bénéficie l’agence à laquelle vous vous adressez, les délais d’édition de votre offre de prêt peuvent être plus ou moins longs (notamment l’été lorsque beaucoup de gens sont en vacances).

recevoir l'offre de prêt immobilierEtape 5 – Recevoir l’offre de prêt

Lisez attentivement l’offre de prêt reçue afin d’être certain que toutes les conditions du crédit correspondent bien à ce que vous aviez négocié. Si ce n’est pas le cas, rappelez immédiatement la banque.

Si jamais vous avez négocié l’exonération d’indemnités de remboursement anticipé, ne vous étonnez pas de ne pas voir cela dans l’offre de prêt. A ma connaissance, cela se fait toujours dans un second temps à travers un avenant que vous recevrez par la voie postale. Si vous ne le recevez pas une fois votre offre de prêt signée, n’hésitez pas à réclamer cet avenant à votre interlocuteur bancaire.

Attention : ne renvoyez surtout pas l’offre de prêt signée immédiatement. La loi (loi Scrivener) impose un délai minimum de réflexion de 10 jours. Vous ne pourrez donc renvoyer l’offre signée qu’après expiration de ce délai (c’est à dire seulement à partir du 11ème jour). A noter que le jour de réception de l’offre ne compte pas dans le délai. Le contrat de prêt est ainsi “formé” dès que vous avez accepté l’offre.

Si vous recevez par exemple l’offre de prêt le 6 janvier, vous ne pourrez l’accepter qu’à partir du 17 janvier et pas avant.

Etape 6 – Confirmer l’obtention du prêt immobilierconfirmer l'obtention du prêt immobilier

Dès que votre prêt immobilier est accordé (réception de l’offre de prêt), vous devez le faire savoir au vendeur ainsi qu’au(x) notaire(s) en charge de la vente. A partir de ce moment, la condition suspensive d’obtention de crédit (la clause du compromis de vente qui vous protège en vous permettant de n’acheter qu’à condition d’avoir obtenu votre crédit) est dite “levée”. Vous êtes désormais obligé d’acquérir le bien sans quoi vous risquez d’avoir à payer d’importantes pénalités au vendeur.

 ————————

Si vous n’êtes pas déjà inscrit à la newsletter pour être informé des prochains articles :
cliquez ici pour vous inscrire.

Si vous avez appréciez cet article, aidez moi à faire connaître ce blog. Pour cela, cliquez sur le bouton “J’aime” ci-dessous. N’hésitez pas à partager cet article à ceux à qui vous pensez qu’il pourrait être utile.

Si vous avez des questions, postez les en commentaires ci-dessous ou sur la page Facebook afin que je puisse vous répondre.

A très bientôt.

Alex

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.