Covid-19 : Les Véritables Effets sur le Marché Immobilier

Aidez moi à faire connaître ce blog !

Lorsque la pandémie du Covid-19 a débuté en France en Mars 2020, les prévisions des conséquences sur l’immobilier ont fait l’objet de nombreux pronostics.

Nous voilà presque 2 ans après. Nous disposons désormais de données concrètes analysables pour faire un bilan factuel des réels impacts du Covid-19 sur le marché immobilier français.

Tous les graphes et toutes les données utilisées dans cette analyse ont pour origine les Demandes de Valeurs Foncières mises à disposition par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP).

Nombre de transactions

Évolution du nombre de transactions immobilières suite à la crise du Covid-19
(source : Demandes de valeurs foncières)

On constate très nettement la baisse du nombre de transactions intervenues au début de la pandémie (Mars 2020). La chute du nombre de transactions immobilières en Mars et Avril 2020 est extrêmement visible sur le graphe.

Pour autant, dès le mois de Mai, le nombre de transactions est revenu au niveau du mois de février 2020 voire même un peu au-delà. Sans doute, s’agit-il d’un effet rattrapage des ventes retardées en mars-avril.

Lors des mois de Septembre, Octobre et Décembre, le nombre de transactions a été plutôt élevé.

Pour 2021, les données fournies pourraient laisser penser qu’il y a une forte baisse du nombre de transactions. Il n’en est rien. C’est simplement que les données 2021 communiquées par la DGFiP ne concernent pour l’instant que le premier semestre. Je remettrai à jour l’article une fois l’intégralité des données 2021 diffusées.

Une hausse globale des prix

Évolution du prix médian au m2 de l'immobilier français suite à la crise du Covid-19
Évolution du prix médian au m2 en France entre 2015 et le 30 Juin 2021
(source : Demandes de valeurs foncières)

Il est difficile de ne pas voir la hausse des prix de l’immobilier au niveau national depuis le milieu d’année dernière. Entre Juin 2020 et Juin 2021, le prix médian au m2 en France semble avoir augmenté de 12,1%.

Bien sûr, cette hausse est plus ou moins visible d’une ville à l’autre. Voici ci-dessous quelques exemples.

Paris

Paris : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Les prix médians au m2 sont à peu près stables à Paris depuis Avril 2020
(source : Demandes de valeurs foncières)

Lyon

Lyon : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Lyon : une hausse des prix qui se tasse un peu
(source : Demandes de valeurs foncières)

Bordeaux

Bordeaux : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Bordeaux
(source : Demandes de valeurs foncières)

Nantes

Nantes : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Nantes semble poursuivre sur sa lancé pré-Covid
(source : Demandes de valeurs foncières)

Angers

Angers : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Angers : la hausse déjà présente s’est renforcée depuis le début de la pandémie
(source : Demandes de valeurs foncières)

Tours

Tours : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Tours : la hausse du prix de cette ville proche de Paris est flagrante
(source : Demandes de valeurs foncières)

Le Mans

Le Mans : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Le Mans
(source : Demandes de valeurs foncières)

Brest

Brest : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Brest : très forte hausse du prix de l’immobilier constaté
(source : Demandes de valeurs foncières)

Orléans

Orléans : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Orléans
(source : Demandes de valeurs foncières)

Troyes

Troyes : évolution du prix médian au m2 suite à la crise du Covid-19
Troyes
(source : Demandes de valeurs foncières)

Baisse drastique du nombre de vente de logements neufs en 2020

Évolution du nombre de vente en VEFA suite à la crise Covid
Nombre de ventes de logements neufs (VEFA appartements et maisons) en France entre 2015 et le 30 juin 2021 (par semestre)
(source : Demandes de valeurs foncières)

En 2019, avant même la crise Covid, la baisse du nombre de logements neufs vendu était bien visible puisqu’on observait déjà une baisse de 44% du nombre de transactions par rapport à 2018.

En 2020, cela ne s’est pas arrangé ! On constate une chute de 83% du nombre de transactions des logements neufs par rapport à 2018 ! Seules 9201 transactions ont été enregistrées contre 55571 en 2018.

Je ne m’attarde pas sur les données de 2021 qui sont très probablement encore incomplètes à ce stade et qui ne permettent donc pas de tirer de conclusions pour l’instant. Néanmoins, les données du 1er semestre ne laissent pas présager d’amélioration foudroyante.

Un peu plus d’achats de maisons mais pas de raz-de-marée

De 2015 à 2018, le ratio de ventes d’appartements versus celles de maisons au niveau national était relativement constant. Ainsi, il s’établissait à 52,5% (au profit des maisons). En 2019 (donc avant la crise Covid), on observe une très légère hausse de ce ratio à 52,9%.

Ce pourcentage est passé à 56% en 2020 et à 57,1% au premier semestre 2021.

Bien que l’augmentation soit significative, personnellement, vu ce qu’on entend dans les médias sur le fait que tous les acquéreurs recherches un extérieur, je me serais attendu à une évolution encore plus forte.

Répartition des ventes entre maisons et appartement suite à la crise Covid
% de transactions de maisons et appartements entre 2015 et le 30 Juin 2021
(source : Demandes de valeurs foncières)

Conclusion / Disclaimer

Les analyses ci-dessus sont basées sur les données publiques de Demandes de valeurs foncières. Il faut avoir en tête que les données 2021 ne sont encore que partielles et ne concernent que le premier semestre 2021. Il se peut que ces données 2021 soient donc corrigées lors de la prochaine mise à jour qui devrait intégrer les données du second semestre 2021.

Si vous avez une autre interprétation de ces données, n’hésitez pas à l’indiquer dans les commentaires ci-dessous.



Alex de Discutons-Immo.fr

Alex, passionné par l’immobilier. Je partage sur ce blog les informations qui me semblent pertinentes et qui sont le fruit de mes propres interrogations, recherches et découvertes. En perpétuel apprentissage dans ce domaine, mon but est de démystifier le processus d’achat immobilier auprès du plus grand nombre.

Me contacter

5/5 - (1 vote)

Aidez moi à faire connaître ce blog !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.