Quelle différence entre rendement locatif et rentabilité locative ?

En français, les mots ont un véritable sens… Si vous prévoyez d’investir dans le locatif, il me semble important de connaître la différence entre rendement locatif et rentabilité locative. De nombreux sites les confondent à tort.

Le rendement locatif constitue un indicateur clé pour jauger de la performance d’un investissement immobilier locatif.

Rendement locatif

Rentabilité locative - calcul
Rentabilité locative – calcul différence avec rendement locatif

Le rendement locatif vous indique ce que vous rapporte chaque année la location du bien. Il compare la somme des loyers sur une année par rapport à votre investissement de départ. Le rendement est exprimé en pourcentage et il est calculé par la formule suivante :

[loyers mensuels] x 12 x 100 / [coût d’acquisition]

Généralement, on considère dans les coûts d’acquisition :

  • le prix d’achat du bien
  • les frais de notaire
  • les frais d’agence (s’il y en a)
  • les éventuels travaux réalisés

Exemple
Vous avez acheté un bien 90 000€ (frais d’agence inclus). Vous avez fait 10 000€ de travaux. Les frais de notaire s’élèvent à 8 000€. Soit un coût total d’acquisition de 90 000 + 10 000 + 8 000 = 108 000€. Vous louez 450€/mois.
Le rendement locatif est alors de 450 € x 12 x 100 / 108 000€ = 5,0%.

A noter
On parle ici de rendement locatif brut. Il est en effet possible de prendre en compte d’autres éléments comme les charges, les frais de gestion…pour calculer le rendement locatif net.

La rentabilité locative

Rentabilité locative - calcul

La rentabilité locative, quant à elle, tient compte de la potentielle plus-value ou moins-value générée par la vente du bien immobilier mis en location.

Cette plus ou moins value peut être latente ou effective en fonction de si le bien a déjà été vendue ou non (et donc la plus ou moins value connue).

La plus ou moins value doit être retranchée des revenus générés par le bien loué. Ainsi, la formule devient :

[loyers mensuels x 12 – plus ou moins value] x 100 / [coût d’acquisition]

avec :

  • plus ou moins value = la plus ou moins value moyenne sur une année de détention
  • on considère toujours que les coûts d’acquisition intègrent :
    • le prix d’achat du bien
    • les frais de notaire
    • les frais d’agence (s’il y en a)
    • les éventuels travaux réalisés

Exemple
Reprenons notre exemple précédent d’un bien acheté 90 000€ (frais d’agence inclus). Pour rappel :
* 10 000€ de travaux + 8 000€ de frais de notaire, soit un coût total d’acquisition de 108 000€.
* le bien est loué 450€/mois.
Ainsi, admettons que, au bout de 10 ans, le bien ait perdu 10 000€ soit, en moyenne, 1000€ par an.
Dans ce cas, la rentabilité locative annuelle aura été de (450 € x 12 – 1 000€) x 100 / 108 000€ = 4,07%.
A l’inverse, si le bien a pris de la valeur et qu’il vaut désormais 20 000€ de plus qu’à l’acquisition, la rentabilité locative annuelle moyenne aura été de (450 € x 12 + 20000€/10) x 100 / 108 000€ = 6,85%.

A noter
Certains outils permettent de faire ce calcul automatiquement sur la base des informations fournies. C’est notamment le cas du simulateur de Rendement Locatif.


Alex de Discutons-Immo.fr
Alex

Si vous avez apprécié cet article, aidez-moi à faire connaître ce blog. Partagez cet article à tous ceux à qui il pourrait être utile en cliquant sur le bouton “Partager” en bas de cette page.

Merci et à très bientôt. Alex


Restez informé !
Inscrivez-vous à la newsletter en cliquant sur ce lien
ou sur le bouton ci-dessous.
Vous serez immédiatement informé lorsque je publie une nouvelle astuce ou un nouvel article sur ce blog. Rappelez vous, en immobilier, chaque astuce vaut souvent des centaines voire des milliers d’euros 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.