Vaut-il Mieux Vendre Avant d’Acheter ?

Lorsqu’on achète un nouveau bien immobilier, il est parfois nécessaire de vendre avant d’acheter. Ceci dans le but de disposer de l’argent nécessaire à cette nouvelle acquisition.

Bien sûr, vendre son bien avant d’acheter est l’idéal. Or, dans la pratique, vendre avant d’acheter n’est pas toujours possible. Faire en sorte que le timing soit parfait ne dépend malheureusement pas que du vendeur.

Par conséquent, est-ce donc la seule option ? Existe-t-il d’autres solutions pour acheter avant d’avoir vendu ?

La réponse est oui ! La première solution consiste à demander un crédit relais auprès d’un établissement bancaire. La seconde est d’ajouter une condition suspensive de la vente d’un bien immobilier. Voyons ça plus en détails.

Crédit relais. Comment acheter avant de vendre ?

Demander un crédit relais

Le principe d’un crédit relais est le suivant. La banque avance l’argent à l’acquéreur en attendant que celui-ci ait vendu son propre bien immobilier.

Dans cet intervalle de temps, l’acquéreur devra payer des intérêts et une prime d’assurance. Un crédit relais est limité dans le temps. Généralement, il ne peut excéder 2 ans. Le taux d’un crédit relais est souvent un peu plus élevé qu’un prêt “classique”. Compter de 0,1 à 0,3% de plus que les taux des prêts à 10 ans.

Le plus souvent, le montant du prêt relais ne dépasse pas 60 à 80% de la valeur du bien vendu. Ce pourcentage est déterminé par la banque. Ainsi, il dépend du dynamisme du marché où le bien se situe. Le fait d’avoir déjà signé un compromis de vente fait également fortement grimper le montant que la banque est prête à prêter.

Les banques sont susceptibles de faire leur propre estimation du bien acquis. Le but pour elles est de s’assurer que le prix d’acquisition n’est pas surévalué. Ainsi, en cas de revente forcée du bien par la suite, la banque est sûr de ne pas perdre d’argent.

Vendre sous condition suspensive de vente d’un autre bien immobilier

Promesse de vente sous condition suspensive de vente d'un bien immobilier

Lorsque vous achetez un bien immobilier, il est d’usage qu’il puisse y avoir des clauses suspensives. La plus commune est la condition suspensive d’obtention de prêt. Elle permet à l’acquéreur de se libérer de son obligation d’acheter le bien s’il n’obtient pas son crédit bancaire.

Il existe de multiples cas de conditions suspensives. Si le vendeur est d’accord, il est tout à fait possible pour l’acquéreur de conditionner l’acquisition du bien à la vente préalable d’un autre bien lui appartenant. Dans un tel cas, une promesse de vente sous condition suspensive de la vente du logement de l’acquéreur est signée entre les parties.

Pour être valable, une telle condition suspensive doit respecter un certain nombre de critères.

Tout d’abord, la vente ne doit pas dépendre uniquement de l’arbitraire de l’acquéreur. C’est à dire de son unique bon vouloir. Ainsi, pour que cette condition suspensive soit valide, le bien à vendre doit déjà avoir été mis en vente auprès d’une agence immobilière ou bien un compromis doit déjà être signé.

Il faut être conscient que cette clause, bien que tout à fait acceptable légalement, est tout de même risquée pour le vendeur s’il l’accepte. En effet, le risque est que la vente de son bien soit bloquée pendant plusieurs mois dans l’attente qu’un acquéreur achète d’abord celui du vendeur. Si jamais son acquéreur ne trouve pas preneur de son propre bien, passé le délai convenu entre eux, la vente est caduc et le vendeur se retrouve à devoir trouver un nouvel acquéreur.

En tant que vendeur, le plus sûr est donc d’accepter ce type de condition suspensive que dans le cas où :

  • un compromis de vente est déjà signé
  • le bien à vendre par l’acquéreur est sur un marché tendu où les biens se vendent très vite et très facilement

Conclusion

Si la lecture de cet article vous a appris quelque chose, cliquez sur le pouce bleu ci-dessous. Cela m’aidera à faire connaître ce blog. Pour être tenu informé des prochaines astuces ou des nouveaux articles de ce blog, n’oubliez pas de laisser également votre adresse email ci-dessous.

Pour approfondir

Alex de Discutons-Immo.fr

Alex, passionné par l’immobilier. Je partage sur ce blog les informations qui me semblent pertinentes et qui sont le fruit de mes propres interrogations, recherches et découvertes. En perpétuel apprentissage dans ce domaine, mon but est de démystifier le processus d’achat immobilier auprès du plus grand nombre.

Me contacter

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 18 avril 2021

    […] Vaut-il Mieux Vendre Avant d’Acheter ? […]

  2. 20 juillet 2021

    […] Vaut-il Mieux Vendre Avant d’Acheter ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.