Pourquoi un banquier vous prête-il de l’argent ?

Aidez moi à faire connaître ce blog !

Peu de gens se pose vraiment la question. Pour beaucoup, c’est un principe acquis, classique et normal. Pourtant, on est en droit de s’interroger sur les raisons qui amènent une banque a octroyer un prêt. Quel est sont intérêt à prêter ? Comment un banquier détermine-t-il s’il peut financer ou non ?

Banquier : pourquoi prête-t-il de l'argent ?

Prenons quelques minutes dans cet article pour comprendre quels sont les véritables rouages.

Les banques jouent plusieurs rôles dans l’économie (collecte des dépôts, mise à disposition de moyens de paiements…).

L’un d’entre eux est également de faire crédits aux ménages.

Le crédit constitue l’un des mécanismes indispensable de la vie et de la croissance économique de notre société moderne.

Néanmoins, au delà de ce rôle « attendu » de la part des banques, prêter de l’argent constitue pour elle un risque. 

Or, je ne vous apprends rien, le banquier n’est pas là pour prendre des risques inconsidérés. Lors d’une demande de crédit, celle-ci va donc être étudiée attentivement afin d’évaluer ce fameux risque à vous prêter.

Il est donc important que vous soyez rassurant. Tant dans la façon de présenter votre projet d’acquisition que dans votre gestion de vos finances.

Vous l’aurez compris, en toute logique, les points auxquels le banquier sera particulièrement vigilant sont votre :

  • situation professionnelle et vos revenus
  • épargne et votre capacité à épargner
  • « comportement » bancaire
  • l’intérêt qu’il a à vous prêter pour gagner un client et/ou de l’argent

Regardons plus en détails chacun de ces éléments.

Somme d'argent

Votre situation / Vos revenus

Sans doute l’élément le plus évident, le type de contrat de travail dont vous disposez va particulièrement intéressé votre banquier.

En effet, si vous êtes en CDI, cela constituera indéniablement un gros plus pour vous et votre projet. Il est rassurant pour un banquier de constater que vous disposez d’une situation stable et que vous percevez un salaire tous les mois.

La durée depuis laquelle vous êtes en poste constitue également une information importante pour lui.

Ainsi, si vous êtes en période d’essai, légalement, votre employeur peut mettre un terme à votre contrat de travail facilement. C’est donc une position moins sûre et stable que lorsque votre période d’essai sera terminée.

Le type de société pour laquelle vous travaillez pèse aussi un peu dans la balance. Il est plus probable qu’un grand groupe de plusieurs milliers de salariés pourra faire face à des difficultés qu’une petite PME plus fragile économiquement.

Votre épargne

Si vous êtes en mesure de montrer que vous disposez d’épargne, cela démontre votre capacité de bien gérer vos finances.

Cela laisse donc penser que vous saurez rembourser vos futures mensualités de remboursement s’il vous accorde un crédit.

Disposer d’épargne, permet également de faire un apport sur le projet.

Bien que non obligatoire, cela est de plus en plus régulièrement demandé et vu très positivement par le banquier. Et cela pour 2 raisons.

La première est que le banquier a tout intérêt à ce vous payez vous même les frais annexes à l’acquisition du bien lui même (frais de notaire, frais de dossier, frais de garantie voire même les travaux). En effet, la banque préférera ne pas financer plus que le prix du bien lui même. Ainsi, en cas de difficulté de remboursement de l’emprunteur, la banque sait qu’elle pourra récupérer la somme prêtée juste avec la revente du bien. Si elle vous a prêté plus, elle n’est pas aussi certaine de pouvoir recouvrer la totalité de son capital en cas de difficulté.

Il existe une seconde raison pour laquelle le banquier préfère que vous investissiez de l’apport à votre projet. En effet, le fait que vous mettiez une partie de votre argent dans le projet montre que vous croyez à votre projet. Cela constitue pour lui un gage de sérieux et rassure la banque quant à vos bonnes intentions.

Enfin, point non négligeable, faire un apport permet généralement de bénéficier de meilleures conditions de financement (meilleur taux, frais de dossier réduits…).

Votre « comportement » bancaire

Lors d’une demande de crédit, une banque vous demande les 3 derniers relevés de compte afin de contrôler vos dépenses.

Ainsi, cela lui permet de vérifier si, selon elle, vous avez une bonne gestion de vos finances. Tout ce qui est : dépenses inconsidérées, dépenses supérieures à vos revenus, crédit à la consommation joueront en votre défaveur et seront analysés comme des facteurs de risque du point de vue de la banque.

Une bonne gestion est donc de rigueur et les frais bancaires / agios sont à proscrire si vous voulez maximiser les chances que le banquier vous octroie un crédit.

Bref, vous l’avez compris, une gestion de « bon père de famille » est préférable à quelqu’un qui flamberait…

Discussions entre banquier et emprunteur

L’intérêt du banquier

Comme indiqué précédemment, le banquier est enclin à vous accorder un crédit parce qu’il y trouve son intérêt ou, devrais-je dire, celui de la banque.

Une banque est avant tout une société commerciale dont le but est de gagner de l’argent. Par conséquent (à l’exception des banques mutualistes…et encore…), elle n’aura intérêt à vous financer que si vous êtes (ou devenez) un client susceptible de lui faire gagner de l’argent.

Comment une banque gagne-t-il principalement de l’argent avec les particuliers ?

C’est très simple, en proposant des produits divers (financiers, assurance…). Par conséquent, son objectif sera de vous proposer ce type de choses dans la relation qu’elle établit avec vous.

De ce fait, lorsque vous échangez avec le banquier, ayez toujours cela à l’esprit.

Restez toujours ouvert à la possibilité de souscrire à certains produits tels que l’assurance habitation, l’assurance emprunteur… Cela peut très fortement aider à la négociation… Qui plus est, vous pourrez toujours en changer ultérieurement si vous le souhaitez et n’êtes pas satisfait du service offert.

Le partenariat entre vous et la banque doit être gagnant-gagnant. Vous avez besoin d’un financement bancaire et la banque a besoin de gagner de l’argent.

Donc, à moins de vouloir sortir du système capitaliste, il faut jouer le jeu et faire en sorte que la relation soit gagnante pour les 2 parties.

Conclusion

Rassurez-vous, si vous ne cochez pas toutes les cases pour bien présenter votre dossier, cela n’est pas pour autant rédhibitoire.

Cela ne veut pas forcément dire que vous ne pourrez pas vous faire financer.

Le plus probable est que la banque vous propose de moins bonnes conditions de financement.

Il ne faut pas hésiter également à rencontrer plusieurs établissements bancaires car chaque banque a ses critères.

Les profils recherchés par chacune ne sont pas toujours les mêmes et vous obtiendrez peut-être un accord après plusieurs refus de la concurrence. Il ne faut donc surtout pas se décourager et faire preuve de persévérance.

Enfin, la façon dont vous présenterez votre dossier ainsi que la conviction que vous y mettrez constitueront également des facteurs clés !

Autres articles pouvant vous intéresser



Alex de Discutons-Immo.fr

Alex, passionné par l’immobilier. Je partage sur ce blog les informations qui me semblent pertinentes et qui sont le fruit de mes propres interrogations, recherches et découvertes. En perpétuel apprentissage dans ce domaine, mon but est de démystifier le processus d’achat immobilier auprès du plus grand nombre.

Me contacter

Notez cet article

Aidez moi à faire connaître ce blog !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.