Le parking que vous louez est à vendre. Etes-vous prioritaire ?

Votre propriétaire veut vendre la place de parking ou le garage que vous lui louez. Etes vous prioritaire en tant que locataire ? Disposez-vous d’un droit de préemption ? A quoi pouvez-vous prétendre suite à une résiliation du bail de votre parking par le propriétaire ?

Deux cas de figure se présentent à vous dans une telle situation. Tout repose sur le fait de savoir si le parking que vous louez est associé ou non à votre logement.

vente parking

Parking à vendre loué seul

A moins qu’une mention fasse état d’un droit de préférence dans le bail, l’actuel locataire ne dispose d’aucun avantage ou droit particulier. Il est considéré comme n’importe quel acquéreur potentiel.

Parking à vendre annexé à un logement

Là encore, deux cas de figure peuvent se présenter en fonction de si le propriétaire donne congé à son locataire ou non.

Le propriétaire donne congé

Si le parking à vendre est une annexe du logement que vous louez en tant que résidence principale, vous bénéficiez de la protection de la loi applicable aux baux d’habitation. Ainsi, les règles édictées par la loi du 6 juillet 1989 (article 15) devront être respectées par le propriétaire. Ces dispositions prévoient notamment un droit de préemption par le locataire.

Dans un tel cas, au moins 6 mois avant la fin du bail, le propriétaire doit donner congé à son locataire. Ce congé concerne le logement et la place de parking. Ce courrier doit inclure une offre de vente au locataire comprenant le logement et le parking. A ce stade, le locataire reste prioritaire dans la vente. Il dispose d’un droit de préemption.

Si le locataire refuse l’offre faite par le propriétaire, il devra libérer le logement et l’emplacement de parking associé. Suite à son départ, le propriétaire pourra, s’il le souhaite, procéder à la vente de la place de parking séparément du logement.

Préemption - propriétaire vend parking

Le propriétaire vend son bien loué

Il est également tout à fait possible pour le propriétaire de vendre son bien loué. C’est à dire de mettre en vente son bien sans donner congé à son locataire. Dans un tel cas, le locataire n’est pas prioritaire.

Parking à vendre : droit de préemption de la copropriété

Attention, dans de rares cas, en copropriété, il peut également arriver que le règlement de copropriété prévoit soit :

  • un droit de préférence ou de préemption pour les copropriétaires. Si une telle clause existe, les copropriétaires de la résidence sont prioritaires pour acheter la place de parking à vendre.
  • une interdiction de vendre la place de parking ou le garage indépendamment de l’appartement

Ce type de disposition existe dans le but de préserver les emplacements de parking à disposition des habitants de la résidence.

Pour approfondir

Restez informé ! Inscrivez-vous à la newsletter en cliquant sur ce lien
Soyez immédiatement informé de la publication d’un nouvel article et ne ratez pas une information qui pourrait vous faire économiser des centaines voire des milliers d’euros 😉

Alex de Discutons-Immo.fr


Alex, passionné par l’immobilier. Je partage sur ce blog les informations qui me semblent pertinentes et qui sont le fruit de mes propres interrogations, recherches et découvertes. En perpétuel apprentissage dans ce domaine, mon but est de démystifier le processus d’achat immobilier auprès du plus grand nombre.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 28 avril 2020

    […] Le parking que vous louez est à vendre. Etes-vous prioritaire ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :