Offre au prix : êtes-vous prioritaire ?

Beaucoup de gens, dont de nombreux agents immobiliers, pensent qu’une offre d’achat au prix oblige le vendeur à le vendre au premier offrant. Et bien c’est juridiquement faux !

La bonne réponse à la question est : ça dépend ! En effet, tout dépend la façon dont le bien est mis en vente.

Cas n°1 : offre au prix et bien vendu de particulier à particulier

Si le propriétaire publie directement une annonce (papier ou sur Internet) indiquant le prix de son bien à vendre et sans confier de mandat de vente à un intermédiaire (agent immobilier, notaire ou avocat) alors on dit que cela constitue une “offre de vente ferme à personne indéterminée“.

Ainsi, si un potentiel acquéreur fait une offre au prix demandé par le vendeur, d’un point de vue juridique, il y a acceptation de l’offre de vente. Les parties sont ainsi contractuellement liées.

On peut donc considérer que le premier à avoir fait l’offre au prix est bel et bien prioritaire. En effet, si plusieurs candidats font une offre d’achat au prix, le contrat de vente sera dit “formé” avec la première à avoir fait l’offre.

Si, par la suite, le vendeur accepte finalement de vendre à un autre acquéreur qui a fait une offre au prix voire même à un prix plus élevé, il n’en a pas le droit. Il risque alors des dommages et intérêts au premier offrant et de voir annuler la vente éventuellement conclue avec un autre acquéreur.

Cas n°2 : offre au prix et bien vendu par un intermédiaire de l’immobilier

Seconde possibilité, le vendeur a confié la vente de son bien immobilier à un professionnel de l’immobilier (agent immobilier, notaire ou avocat). Pour ce faire, il a donné ce qu’on appelle mandat à cet intermédiaire.

Dans cette hypothèse, il faut déterminer le type de mandat qui a été donné par le vendeur. Il peut s’agir :

  • d’un mandat dit “de représentation”
  • d’un mandat dit “simple”

Mandat de représentation

Le mandat de représentation donne à l’intermédiaire le pouvoir d’engager le vendeur. Cela signifie que, si un candidat acquéreur fait une offre au prix auprès de l’intermédiaire, la vente sera “formée”.

On peut donc considérer que, dans ce cas aussi, le premier à avoir fait l’offre au prix est bel et bien prioritaire.

Mandat simple

Le mandat simple (appelé aussi mandat d’entremise) confère à l’intermédiaire un simple rôle de recherche d’un acquéreur. Le vendeur reste donc libre de conclure la vente avec les candidats que lui présentera l’intermédiaire ou non.

On peut donc considérer que, dans ce cas, le premier à avoir fait l’offre au prix n’est PAS prioritaire.

En revanche, si l’intermédiaire a présenté des acquéreurs faisant une offre au prix, et si le vendeur refuse finalement de vendre, l’intermédiaire ayant rempli sa part du contrat / mandat, il sera en droit d’exiger sa commission au vendeur.

offre d'achat au prix : êtes-vous prioritaire ?

Offre au prix : si un acquéreur s’entête ?

Si jamais un acquéreur décide, après avoir vu son offre au prix refusée, d’attaquer en justice le vendeur, il a intérêt à avoir bien vérifié les éléments décrits précédemment. En effet, le fait de porter en justice une telle affaire est susceptible de bloquer voire d’empêcher la vente avec un autre acquéreur. Et ce, alors qu’elle était tout à fait légale. Si jamais la justice ne donne pas raison au candidat refoulé, le vendeur pourra être considéré comme victime d’un préjudice. Il sera alors susceptible de réclamer des dommages et intérêts conséquents.

En conclusion, en tant qu’acquéreur, il est donc intéressant d’interroger l’intermédiaire pour clarifier le type de mandat qui lui a été confié.

Pour approfondir


Alex de Discutons-Immo.fr
Alex

Si vous avez apprécié cet article, aidez-moi à faire connaître ce blog. Partagez cet article à tous ceux à qui il pourrait être utile en cliquant sur le bouton “Partager” en bas de cette page.

Merci et à très bientôt. Alex


Restez informé !
Inscrivez-vous à la newsletter en cliquant sur ce lien
ou sur le bouton ci-dessous.
Vous serez immédiatement informé lorsque je publie une nouvelle astuce ou un nouvel article sur ce blog. Rappelez vous, en immobilier, chaque astuce vaut souvent des centaines voire des milliers d’euros 😉


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.